Chemins de Compostelle et Patrimoine mondial
Propositions de la Fondation David Parou Saint-Jacques
Site en cours de construction 

Vous êtes ici : AccueilLes chemins contemporains4 chemins dits historiquesDu point de passage à la capitale

Du point de passage à la capitale

L'Eveil, quotidien de la Haute-Loire, vient de transformer Le Puy de point de passage d'un des chemins qualifiés d'historiques en " capitale du St-Jacques ". Voir l'article.

Pour mieux mettre en valeur les initiatives locales en faveur du tourisme, cet article n'hésite pas à s'appuyer sur une affirmation parfaitement infondée, qu'il attribue à la  présidente de l'Office du tourisme : " Si en 2010 nous n'avions pas initié ce partenariat, les chemins de Saint-Jacques de Compostelle auraient perdu leur label itinéraire culturel européen ".

C'est manifestement donner aux efforts du Puy pour se mettre en avant plus d'importance qu'ils n'en ont. Le Conseil de l'Europe a présenté en 2010 un nouvel Accord Partiel Elargi sur les itinéraires culturels et rien n'indique dans ses publications ni dans celles de l'institut Européen des Itinéraires Culturels, que les chemins de Compostelle aient été menacés en quoi que ce soit.

L'Eveil a peut-être fait une confusion avec l'inscription au Patrimoine mondial. Elle peut effectivement être menacée car il est difficile de répondre aux critères de l'UNESCO pour la gestion d'un Bien qui ne répondait pas aux critères d'inscription. Il y a effectivement là un danger et l'initiative du Puy se comprend d'autant mieux qu'il y a dans ce domaine une concurrence avec l'ACIR de Toulouse.